VICE DE CONSTRUCTION : LES FISSURES DANS LA MAÇONNERIE

La fissure dans la maçonnerie est un vice de construction très courants dans le BTP. Que ce soit dans des bâtiments neufs et anciens, leur apparition peut rapidement devenir une épine dans le pied des propriétaires et nécessite une enquête approfondie. Il est également important d’identifier et de documenter ce vice de construction avant l’achat d’une propriété. Dans cet article, vous apprendrez quelles sont les principales causes des fissures dans la maçonnerie, les types de fissures pouvant apparaitre et les mesures à prendre, le cas échéant.
vice de construction: fissure dans la maçonnerie

LES TYPES ET CAUSES DES FISSURES DANS LA MAÇONNERIE

Le vice de construction et l’erreur de conception sont les deux principales causes d’apparition de fissures :

  • Erreurs de conception : les conditions spécifiques au site doivent être prises en compte dès le début de la conception. Quel est l’état du sous-sol ? Dans quel état sont les maisons voisines ? Des analyses préalables inadéquates peuvent avoir des conséquences fatales, tout comme des calculs erronés (statique des différentes parties du bâtiment).
  • Vice de construction : l’utilisation de matériaux de mauvaise qualité peut favoriser le développement de fissures. Il en va de même si les travaux de construction ne sont pas effectués rigoureusement, par exemple en raison d’erreurs de mélange du plâtre ou du non-respect de la durée de vie du bâtiment.

Les types et les causes de fissures suivants se produisent dans les bâtiments :

1. les fissures de dilatation ou de retrait dues à la température et à l’humidité

Les changements de température ou d’humidité affectent les matériaux du bâtiment, qui peuvent se contracter ou s’étirer au fur et à mesure des changements de saisons. Cet effet peut être exacerbé par l’humidité. Ces mouvements peuvent provoquer des fissures qui suivent généralement le chemin de moindre résistance. Les fissures de retrait se produisent souvent au-dessus des fenêtres ou des cadres de porte et ont généralement une largeur constante sur toute leur longueur. Attention : si l’humidité pénètre dans la fissure, il peut en résulter un gonflement, de la corrosion, des moisissures et les éléments porteurs peuvent devenir inutilisables.

2. plâtre détaché

Ce problème se pose surtout pour les propriétés plus anciennes. Avec l’âge, le plâtre appliqué commence à se détacher de la maçonnerie, ce qui peut provoquer l’apparition de fissures. Ces fissures sont généralement fines et irrégulières, mais peuvent se produire aussi bien horizontalement que verticalement.

3. les fissures de contrainte dues à une charge excessive

Les fissures dans le mur peuvent également être causées par des contraintes excessives exercée sur les matériaux de construction. Par exemple, il peut arriver qu’une paroi interne non porteuse doive supporter une partie de la charge du toit, à cause de calculs erronés. Dans ce cas, le poids du toit s’exerce sur le dessus de la paroi et provoque la formation de fissures de contrainte. Selon les charges auxquelles un élément est soumis, des fissures graduelles, mais aussi verticales ou horizontales, peuvent se produire dans la maçonnerie.

4.fissures dans le mur dues à l’élévation du sol

Une dilatation inégale du sol entraîne des rapports de contraintes différents sur la construction présente au-dessus. Ces déformations peuvent être causées par l’humidité pénétrante ou la croissance des arbres proches (activité des racines). Dans ce cas, des fissures se produisent près du sol et s’étendent horizontalement ou en diagonale vers le haut, devenant de plus en plus étroites à partir du sol.

5.fissures de tassement dans les nouveaux bâtiments en raison de l’enfoncement du bâtiment

Une fissure de tassement peut apparaitre lorsque des parties de la construction s’enfoncent dans le sol. C’est le type de fissure le plus grave dans la maçonnerie et peut avoir des causes diverses :

    • La mise en place de la fondation. C’est généralement un processus naturel ; après la construction, le poids du bâtiment presse lentement l’eau hors du sol, et la propriété s’enfonce de plusieurs millimètres. C’est pourquoi les fissures de tassement sont en général plus fréquentes dans les nouveaux bâtiments.
    • La solidité inégale du sous-sol
    • La pression des bâtiments voisins
    • Activité minière
    • Activité des racines d’arbres

Les causes d’apparitions de fissures sont très nombreuses et la liste ci-dessus est non-exhaustive. De façon générale, les fissures apparaissant sur le plâtre extérieur ou le mur intérieur sont le premier signe d’un vice de construction. Les fissures se produisent souvent aux coins des bâtiments, se propagent de haut en bas et sont larges au sommet.

Comment utiliser une application pour un projet de construction

Découvrez comment PlanRadar va vous aider à résoudre les défauts plus efficacement et vous accompagner dans vos chantiers du début à la fin.

    GESTION DES RISQUES ET DES DÉFAUTS DES TERRAINS CONSTRUCTIBLES

    Les dommages infligés au bâtiment par les causes mentionnées précédemment, que ce soit le soulèvement du sol ou l’enfoncement du bâtiment, peuvent être évités avant même l’achat du terrain constructible. Le facteur décisif est ici le risque dit du sous-sol. Il s’agit de l’impact que le terrain constructible peut avoir sur la propriété que vous envisagez de construire.
    Une enquête géotechnique permet d’évaluer ce risque. La densité et la capacité portante du sol ne dépendent pas seulement du sol lui-même, mais également de la capacité de charge, de l’évacuation et de l’état des eaux souterraines, de glissements de terrain ou de pentes qui auront une influence déterminante sur l’état des futurs projets de construction. La fondation doit être adaptée au sol afin de répondre aux exigences de la charge. Une fondation inadaptée peut être la cause de coûts supplémentaires considérables dans la mise en œuvre de votre projet ou même causer des dommages à moyen et long terme.
    Pourtant, une enquête de BauInfoConsult indique que les études des sols sont souvent négligées ou ne sont pas prises au sérieux : « D’après l’expérience des architectes et des entrepreneurs en bâtiment, deux éléments en particulier sont affectés par de fréquents défauts de construction : les installations techniques du bâtiment, les fondations ou la cave. »
    Les risques peuvent être identifiés au moyen d’une étude géologique préventive. Une enquête sur place vous permet de gagner du temps et de réduire les coûts d’exécution. Il existe différentes méthodes permettant d’analyser le risque géologique :

    • Enquêtes sur site telles que le forage, la prospection, le sondage dynamique et les échantillons pour les tests de laboratoire
    • Enquêtes mécaniques sur les sols
    • Évaluation des propriétés hydrogéologiques du terrain à bâtir
    • Préparation d’avis d’experts sur le sous-sol et le sol
    • Propositions au concepteur sur la base des résultats de l’enquête
    • Ainsi que l’assurance qualité par des mesures de supervision de la construction.

    QUE FAIRE SI LE MUR SE FISSURE ?

    Que les fissures se produisent dans un nouveau ou ancien bâtiment, vous devez consulter un expert si le schéma des dommages s’avère ambigu pour vous. Les mesures qui seront finalement prises pour réparer un dommage dépendent de la nature du problème sous-jacent. Dans le cas des fissures capillaires sur le mur décrite ci-dessus ou dans le cas de fissures de dilatation et de retrait, il suffit généralement de réparer les dégâts avec un peu de plâtre et une spatule. Toutefois, si une fissure de contrainte ou de tassement se produit dans la maçonnerie parce que la capacité portante d’un élément a été dépassée ou qu’un élément structurel s’enfonce, des mesures doivent être prises pour le stabiliser. Selon le problème sous-jacent, il peut être nécessaire d’installer un nouveau système de drainage, par exemple, ou de sécher les murs avant de procéder à une nouvelle finition intérieure.

    LA DOCUMENTATION EST INDISPENSABLE

    Une documentation précise est très utile afin de prendre rapidement en charge les fissures apparaissant durant la construction, une fois que le bâtiment est terminé ou après des travaux de restauration. Avec le logiciel PlanRadar, les responsables et les propriétaires peuvent communiquer et documenter les fissures dans la maçonnerie et autre vice de construction en un rien de temps.
    Un exemple pratique : des entreprises de construction et un architecte réalisent des travaux de réparation dans votre bâtiment. PlanRadar documente en détail chaque étape du chantier avec toutes les personnes impliquées dans votre projet : photos, notes annexes, notes sur les plans et bien d’autres choses encore sont stockées sur le plan de construction numérique sous forme de billets ou tâches à l’aide d’appareils mobiles et partagées avec les partenaires du projet en temps réel. Si des défauts de construction réapparaissent après réparation, les responsabilités de chacun des membres peuvent être clarifiées immédiatement à l’aide des informations stockées. Ces informations font également office de preuves lorsque d’éventuelles procédures judiciaires.

    BÉNÉFICIER DE PLANRADAR

    Plus de 20 000 utilisateurs dans 43 pays du monde entier utilisent PlanRadar pour afin de communiquer et documenter des projets de construction immobiliers. Outre la gestion complète des défauts, le logiciel excelle également dans l’attribution des tâches, la conservation de preuves, la Due-Dilligence et la documentation de construction. Le résultat est convaincant : la charge de travail moyenne des utilisateurs est réduite de 7 heures par semaine. Dans le monde entier, plus de 25 000 projets sont traités chaque semaine via le logiciel. PlanRadar est disponible pour tous les appareils mobiles pour Android, iOS et Windows.

    PlanRadar répond aux besoins des entreprises du bâtiment, de maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre dans le suivi des projets de construction et des projets immobiliers grâce à des solutions de gestion des défauts, levées de réserves en OPR, contrôles qualité et rapports analytiques.
    Découvrez les clients nous font confiance.