mobile_banner

GESTIONNAIRES DE CHANTIER : 5 CONSEILS POUR S’AMELIORER

Les gestionnaires de chantier ont des rôles extrêmement exigeants et assument la responsabilité de projets de plus en plus complexes. Ce rôle exige aujourd’hui bien plus qu’une connaissance approfondie de la construction et de la gestion du personnel. Les gestionnaires de chantier sont soumis à une pression accrue pour réduire les coûts et augmenter l’efficacité du flux de travail, sans pour autant compromettre la qualité. Ils doivent comprendre et utiliser les dernières technologies pour réaliser ces gains d’efficacité, minimiser les conflits de calendrier et maintenir le projet sur la bonne voie.

Voici nos cinq principaux conseils en lien avec les dernières technologies afin de devenir un gestionnaire de chantier plus efficace :

  1. Être à jour des derniers outils de gestion
  2. Développer une culture de collaboration
  3. Planifier à l’avance, mais s’attendre à faire face à l’inattendu
  4. Être prêt à changer de cap si les choses tournent mal
  5. Garder une longueur d’avance grâce aux dernières technologies numériques

Gestionnaire de chantier utilisant PlanRadar

Journal numérique de chantier

Un outil clé pour l'amélioration de vos projets de construction et d'immobilier

1.) OUTILS POUR GESTIONNAIRES DE CHANTIERS : RESTER A JOUR

Lorsque nous pensons à un directeur de chantier ou de construction, nous imaginons souvent une figure autoritaire ayant progressé depuis l’atelier, axé sur les processus et les opérations. Mais le rôle du directeur de chantier évolue. Les directeurs qui réussissent le mieux font preuve de solides compétences en matière de leadership et se concentrent sur leur propre responsabilité tout en constituant des équipes fortes et compétentes.

Traditionnellement, les gestionnaires de chantier devaient avoir une expérience pratique du chantier et de la construction, afin de répondre aux exigences de conception et de fonctionnement. Si ces expériences sont toujours d’actualité, le poste a évolué vers une « mini-gestion d’entreprise », qui exige des données et des rapports détaillés pour faire connaître l’avancement des travaux à la direction générale. Travailler avec les bons outils logiciels et les bons services devient aussi important que votre connaissance des processus de construction et de la gestion du personnel pour démontrer la sécurité et l’efficacité du site.

Les bons outils de gestion sont essentiels pour réaliser de grandes économies et garantir que les projets sont achevés dans les délais. Par le passé, en raison du cloisonnement des informations et de l’incohérence du partage des données, les rapports de projet étaient souvent incomplets ou dépassés et les retards étaient fréquents. Les applications web connectées au Cloud, comme PlanRadar, permettent de comprendre en temps réel l’ensemble de votre projet. Toutes les parties prenantes disposent désormais d’informations précises sur le projet juste en appuyant sur un bouton, ce qui favorise une culture de transparence et de collaboration dans un but commun d’efficacité.

Les meilleurs outils pour gestonnaires de chantier sont :

  • Connectés au Cloud, afin d’avoir accès instantané à des données complètes
  • Intuitifs et accessibles sans formation
  • Faciles à utiliser – à tout moment et en tout lieu
  • Mis à jour en temps réel
  • Spécifiques au chantier – avec la possibilité d’enregistrer les défauts et les tâches directement sur la carte du site pour une identification facile
  • Efficaces – permettant aux responsables de hiérarchiser et d’attribuer instantanément les tâches aux membres de l’équipe
  • Personnalisés – génération de rapports spécifiques et analyse de la productivité

 

Sous pression de leur hiérarchie et de leurs clients, les gestionnaires de chantier doivent constamment montrer qu’ils sont capables de réduire les coûts tout en améliorant l’efficacité des opérations. La précision des prévisions dépend de la précision des données qui doivent être recueillies et communiquées rapidement et facilement. Les outils de gestion les plus récents permettent d’obtenir ces données et bien plus encore.

2.) DÉVELOPPER UNE CULTURE DE COLLABORATION

Une étude menée par l’Institut de Gestion de Projets (IGP) a révélé qu’une communication inefficace avait un impact négatif sur la bonne exécution des projets:

Pour chaque milliard de dollars dépensé dans un projet, 135 millions de dollars sont considérés comme à risque. Des recherches plus approfondies ont montré que 56 % de ce montant (75 millions de dollars sur 135 millions) est menacé par des communications inefficaces.

Il peut être facile de se laisser prendre par les chiffres et d’oublier que gérer un projet, c’est avant tout gérer des personnes. Lorsque l’accent est mis uniquement sur la qualité, le coût et le temps, l’importance des personnes et de l’équipe peut être perdue. Nous devons bien sûr éviter les dépenses excessives, les retards et la mauvaise qualité, mais la stratégie doit aussi se faire sur le long terme. Nous devons motiver les personnes qui travaillent sur place, car ce sont elles qui feront des gains d’efficacité et assureront le suivi des normes de qualité.

C’est pourquoi le gestionnaire de chantier moderne est un leader, capable à la fois de définir sa vision du chantier et de veiller à ce que tous les membres de l’équipe partagent cette vision. Chaque membre de l’équipe doit comprendre son rôle et comprendre comment et pourquoi il est lié à la sécurité du site et à la réussite du projet. Les membres de l’équipe doivent être encouragés à assumer la responsabilité de leur travail afin que les gestionnaires de chantier ne glissent pas dans la micro-gestion.

En tant que cadre supérieur de la construction, les chefs de chantier donnent un exemple positif à toute l’entreprise ; les autres remarquent et suivent votre exemple. Démontrez concrètement votre éthique du travail et restez impliqué sur le chantier, mais ne faites pas l’erreur d’essayer d’être inclus dans tous les aspects. Vous ne pouvez pas être partout à la fois et la délégation est essentielle. PlanRadar est un outil populaire car il vous permet d’assigner des tâches à des membres spécifiques de l’équipe en temps réel. Les tâches contiennent tout ce que le destinataire doit savoir, y compris la priorité, l’emplacement, les notes et les photos, afin d’agir le plus rapidement possible. Vous pouvez suivre chaque tâche en temps réel et voir quand elle est terminée.

Il faut de la cohérence pour développer une culture positive. Établissez des canaux de communication ouverts et honnêtes où chaque partie peut s’exprimer librement. Veillez à être clair sur vos attentes et sur la façon dont vous serez informé, puis assurez-vous que chacun se sente responsable de ses engagements, y compris vous-même. Fixez des objectifs en matière de budget, de qualité et de calendrier avec chaque superviseur afin d’éviter tout malentendu lorsque vous communiquez ces informations à l’équipe de projet. Travailler avec un grand groupe de personnes nécessite engagement et cohérence, tous les outils que vous utilisez doivent soutenir une communication positive au sein des équipes et faciliter le travail des individus.

3.) PLANIFIER À L’AVANCE, MAIS S’ATTENDRE À FAIRE FACE À L’IMPRÉVU

Gestionnaire de chantier utilisant PlanRadar sur le terrain

Sur un chantier, il semble y avoir toujours trop de travail et jamais assez de temps. Dans les secteurs où les marges d’erreur sont faibles, il est important de planifier à l’avance. Qu’il s’agisse d’une intempérie imprévue, d’un changement de conception de dernière minute ou d’un problème de matériaux, la plupart des projets de construction sont confrontés à des retards imprévisibles. Gardez-les à l’esprit lorsque vous fixez vos échéances et vos attentes. Plus vous planifiez à l’avance et plus vous pouvez impliquer les parties prenantes dans les plans, et il est ainsi plus simple de faire face à des événements imprévus. En clarifiant dès le début les attentes du projet, vous réduirez la probabilité de devoir procéder à des modifications une fois la construction en cours, ce qui limitera les retards et les coûts imprévus.

N’oubliez pas de regarder aussi bien en arrière qu’en avant. Il est essentiel de tirer les leçons des erreurs du passé pour identifier les obstacles potentiels ; se préparer à d’éventuels problèmes peut permettre de gagner du temps à long terme, en particulier pour les grands projets. L’utilisation d’outils, tels que PlanRadar, lors de la gestion de projets de construction peut vous aider à prévoir toutes les éventualités, notamment si vous devez présenter des informations à des avocats ou à d’autres tiers. Grâce à une période d’essai gratuite de 30 jours, vous pouvez constater par vous-même la facilité avec laquelle PlanRadar s’intègre dans vos flux de travail.

4.) ÊTRE PRÊT À CHANGER DE CAP SI LES CHOSES TOURNENT MAL

Les pratiques traditionnelles de construction peuvent être coûteuses et inefficaces. Dans une étude réalisée par McKinsey en 2015 sur la productivité de la construction, il a été rapporté…“[…] que 98 % des mégaprojets souffrent de dépassements de coûts de plus de 30 % ; 77 % ont un retard d’au moins 40 %”

Source: McKinsey.com

Les gestionnaires de chantier sont toujours prêts à rencontrer des obstacles. Dans ce rôle, vous devez être capable de vous adapter rapidement lorsque des problèmes surviennent et être prêt à changer le cours du projet. La transparence et une collaboration honnête sont ici essentielles et permettent de fluidifier le flux de travail, garantissant ainsi une résolution rapide des problèmes. Lorsque vous êtes prêt, même pour des événements invisibles, vous pouvez anticiper l’impact des changements sur le projet et vous préparer à l’ajuster en conséquence. Les outils de gestion du chantier en temps réel permettent de faire de l’adaptabilité une caractéristique essentielle du projet.

Lorsque quelque chose tourne mal, vous recherchez le déclencheur, en analysant les tâches et les événements qui ont conduit au problème ainsi que son impact futur. PlanRadar fournit une vue d’ensemble immédiate de toutes les tâches et permet aux gestionnaires de modifier les priorités. Tous les membres de l’équipe sont alors informés et peuvent réagir avec un effet immédiat.

Demonstration des possibilités avec PlanRadar

5.) GARDER UNE LONGUEUR D’AVANCE GRÂCE À LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE LA PLUS RÉCENTE

Le secteur de la construction s’est adapté lentement à la technologie numérique, ce qui a entraîné une sous-performance en termes de qualité et de productivité. Comme le secteur continue à se développer rapidement à l’échelle mondiale, cette lenteur entraînera des coûts énormes. De nombreuses tâches prennent encore trop de temps, comme les processus de gestion des défauts qui impliquent de prendre des notes sur papier sur place et d’utiliser le personnel de bureau pour les traduire en courriels.

Prenez du recul et évaluez vos flux de travail actuels en matière de gestion de construction. Comment pourriez-vous être plus efficace, quelles tâches pourraient être réduites ou éliminées et de quels outils numériques avez-vous besoin pour y parvenir ? Prenez les bonnes mesures dès maintenant pour répondre aux besoins actuels du marché tout en adaptant vos processus à l’avenir. Pour une équipe plus productive et des projets plus efficaces, investissez dans une technologie qui grandira avec votre entreprise, qui évoluera au fur et à mesure des changements de réglementation et des progrès des logiciels.

Pour plus de conseils sur les logiciels qui vous aideront dans cette tâche et bien plus encore, contactez l’équipe PlanRadar.

Commencez gratuitement