Lorsque l’on pense “projet de construction”, on pense immédiatement au chantier et à la réalisation concrète d’un ouvrage. Cependant, le bon aboutissement d’un chantier nécessite une bonne gestion des intervenants, un encadrement technique pour la réalisation ainsi qu’une gestion juridique et contractuelle. En d’autres termes, chaque projet à besoin d’un maître d’oeuvre et d’un maître d’ouvrage. Qui sont donc ces deux acteurs essentiels du projet de construction ?

Maitre d'oeuvre et maitre d'ouvrage (MOE MOA) avec PlanRadar

Journal numérique de chantier

Un outil clé pour l'amélioration de vos projets de construction et d'immobilier

1. Quelle est la différence entre un MOE et un MOA ?

Le maître d’ouvrage (MOA) est la personne physique ou morale pour qui est réalisée le projet de construction. Il peut être propriétaire du terrain à bâtir ou le futur exploitant des constructions du chantier.
C’est lui qui porte l’objectif du projet, son budget et le calendrier qui y est alloué. Le maître d’ouvrage a un rôle essentiel à tenir lors du projet, dans les interactions avec l’architecte et le maître d’œuvre. C’est à lui d’étudier la faisabilité du projet, de choisir le processus selon lequel l’ouvrage sera réalisé ainsi que le mode de consultation pour les appels d’offres des maîtres d’œuvre et des entrepreneurs sur le projet. Cependant, il n’a pas nécessairement les compétences techniques et les connaissances lui permettant d’effectuer ces rôles lui-même : Il est considéré comme « non sachant ».

Le maître d’ouvrage est souvent appelé « client » par les autres intervenants d’un projet de construction car c’est lui qui les embauche et les rémunère, il est d’ailleurs le juge final en matière d’exigence et de qualité du chantier.

Pour faire simple, le Maitre d’ouvrage pose le cadre du projet de construction et sert d’intermédiaire entre l’ensemble des intervenants du projet.

Le maître d’œuvre (MOE) est la personne physique ou morale désignée par le maître d’ouvrage pour la conduite opérationnelle des travaux en matière de coûts, de délais et de choix techniques. Le MOE est tenu de suivre un contrat et un cahier des charges pour la réalisation de ses missions. Un maître d’œuvre ne peut cependant pas effectuer de travaux.
Son rôle principal est la conception du projet s’il est aussi architecte et la rédaction du Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) et de contrôler la bonne exécution des travaux (conforme au CCTP et aux exigences de qualité du MOA).
Le maître d’œuvre se structure en général autour d’un architecte et de différents Bureaux d’Études Techniques (BET), le plus souvent séparés en fonction des corps d’état principaux : BET structure, BET électricité, BET fluides par exemple.
Le Maitre d’oeuvre est considéré comme le « sachant » du chantier, c’est lui qui conçoit et réalise techniquement le chantier.
Pour faire simple, le MOE est un véritable bras droit du MOA entièrement consacré au volet technique du chantier.

2. Quels sont les missions des maîtres d’oeuvres et maître d’ouvrage (MOE et MOA) ?

Côté MOA :

  • Le chargé d’opérations : Il tient un rôle central dans le processus de maîtrise d’ouvrage. Le chargé d’opération a pour mission d’étudier, d’organiser et de mener à leur terme les activités de montage économique technique et financier d’opérations de construction neuve, d’acquisition-amélioration, de réhabilitation. Il élabore les programmes et coordonne leur réalisation auprès des autres intervenants du projet (MOE, Bureau de contrôle, entreprises de construction). De plus, il est garant de la qualité des prestations ainsi que du respect des coûts et des délais établis.
    ■ Salaire : 35/45 k brut annuel
  • Le chargé de projet ou de mission : Pour intervenir sur un territoire donné et réaliser un projet de construction, le propriétaire ou bailleur d’un bien doit composer avec des partenaires multiples (élus, associations, copropriétés, habitants), il délègue cela à quelqu’un sur le terrain: le chargé de mission. Le chargé de projet réalise des diagnostics du fonctionnement social et urbain sur un territoire donné, il étudie les logiques d’acteurs et repère les ressources qui le composent. Il mobilise les acteurs et partenaires autour du projet, il négocie, arbitre et propose des alternatives en cas de litiges. Il se charge aussi de planifier les actions ou interventions sur site ainsi que le contrôle d’exécution.
    ■ Salaire : 35/45 k brut annuel
    ■ Bac +5, formation en montage immobilier
  • Directeur de programmes : La fonction du directeur de programme est le développement, qu’il s’agisse de conquête de nouveaux territoires ou de positionnement sur des produits nouveaux ou diversifiés. Pour assurer la réussite d’une entreprise qui développe de l’immobilier il est essentiel d’être réactif à l’évolution constante du marché, cette analyse devient alors partie intégrante du montage d’opérations. Le directeur de programme doit donc être disponible, prendre part dans un réseau local afin depouvoir détenir l’ensemble des éléments de contacte et monter les projets immobiliers les plus pertinents possibles.
    ■ Salaire : 45/80 k brut annuel
    ■ Bac +5, formation en montage immobilier

Côté MOE :

  • Architecte : L’architecte est responsable de la conception et de la réalisation des projets immobiliers. Sollicité directement le MOA, il remplit un rôle de conseil dans la bonne gestion du projet immobilier.La première mission d’un architecte est donc de mesurer le besoin de ses clients, de les analyser et de les comprendre, en tenant compte des contraintes exprimées ou identifiées. Ces contraintes sont de tout ordre : techniques, juridiques et réglementaires, environnementales, et évidemment budgétaires. Ce sont ces contraintes qui vont orienter l’architecte sur la conception des plans de l’ouvrage à venir.
    ■ Salaire : 40/60 k brut annuel
    ■ Diplôme : Bac+5, école d’architecture
  • Ingénieur bureau d’étude technique : L’ingénieur bureau d’études analyse la faisabilité technique d’un projet et définit les matériaux et méthodes nécessaires à sa réalisation. Il réceptionne ainsi et analyse les dossiers techniques transmis par le maître d’ouvrage, réalise les estimations de structure et dimensionne l’ouvrage à construire. L’ingénieur BET propose des solutions techniqueset les matériaux adaptés à l’ouvrage pour aider son client à choisir les bonnes pièces. Il définit les processus et méthodes de construction dans le respect des normes réglementaires en place.
    ■ Salaire : 33/49 k brut annuel
    ■ Bac+5, formation d’ingénieur

3. Les différents outils pour MOE et MOA

Sur le chantier, Maître d’oeuvre et Maître d’ouvrage ont principalement une mission de suivi et de contrôle de la qualité, l’un vis-à-vis des process et contraintes techniques, l’autre vis-à-vis des attentes du client. A cet égard ils doivent disposer de l’ensemble des informations ainsi que de tous le matériel permettant de réaliser des métrés:
Mètre de chantier, télémètre laser, plans des différents lots du chantier, kutch.

● Les outils bureau :

Afin de garantir la bonne gestion des opérations et une bonne formalisation des informations communiquées, MOE et MOA ont recours à l’ensemble des logiciels informatiques permettant de rédiger des documents officiels, des tableaux, réaliser rapidement des calculs, vérifier et modifier des plans de chantier. Ils ont aussi besoin de pouvoir modéliser les ouvrages en 3D afin de communiquer facilement avec les équipes chantier ou le client dans le cadre de mémoire techniques.
Ils ont donc recours à :
Word, Excel, Autocad, Revit, Google Sketchup

● Un outil hybride, PlanRadar :

PlanRadar constitue une solution de pilotage opérationnel des projets de construction tant depuis la conception au bureau que sur le chantier. Notre

logiciel permet un aiguillage et un suivi précis et connecté des chantiers. En effet, PlanRadar connecte l’ensemble des intervenants du projet, du maître d’ouvrage aux chefs de chantier sur site et leur permet de communiquer des informations concernant le chantier directement depuis leur téléphone ou tablette.

L’application accompagne tous les intervenants depuis la conception du projet à sa commercialisation et son usage s’adapte à chaque type d’utilisateur, elle aide à la gestion des plannings, des risques, des délais, de l’efficacité des équipes, de l’administratif du projet.

PlanRadar regroupe donc l’ensemble des documents essentiels au chantier : Plans, Visas, procédures diverses et permet à tous les intervenants de les consulter et les annoter rapidement. Cela permet donc de piloter au fur et à mesure les équipes de chantier, gérer la coactivité en signalant des points d’intérêt sur le chantier, de réaliser le suivi des réserves et l’avancement des tâches.

En d’autres termes, PlanRadar a été développée pour organiser et Maîtriser son projet de construction de manière simple et interactive depuis smartphone et tablette, elle permet d’optimiser l’efficacité des MOA et MOE lors de leurs différentes missions sur l’ensemble du projet de construction.