Vous souhaitez devenir chef de chantier, mais ne savez pas quelle voie emprunter ? Cet article est fait pour vous ! Mais d’abord, quelles sont les missions d’un chef de chantier ? Quelles qualités sont indispensables pour exercer ce métier ? Quel est le salaire d’un chef de chantier ? Quelles perspectives d’évolution de carrière ? À l’issue de votre lecture, vous saurez quelle est la formation chef de chantier adaptée à votre situation ou encore comment devenir chef de chantier sans diplôme en poche !

Devenir chef de chantier
Crédit : Unsplash

Les missions du chef de chantier

Le chef de chantier travaille dans des entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTP). En sa qualité de « chef », il dirige, contrôle, coordonne les équipes et assure le bon déroulement des étapes d’un chantier suivant la planification qu’il a déterminée. Il est donc l’un des organisateurs principaux du chantier, et participe à la préparation de celui-ci mais aussi à sa gestion financière.

Une des tâches essentielles du chef de chantier est la planification des travaux : il prépare en concertation avec son équipe le déroulé des étapes des travaux sur la base du dossier technique établi par les ingénieurs et les conducteurs de travaux. Cette étape de planification comprend également la vérification sur le terrain de la faisabilité des travaux, de l’approvisionnement matériel, mais également la répartition des tâches entre les ouvriers, selon leurs qualifications et leur profil.

Lecture recommandée : Diagramme de Gantt et planning travaux

Les qualités requises pour devenir chef de chantier

  • Être organisé

Pour devenir chef de chantier, il faut disposer de solides capacités d’organisation. En effet, le chef de chantier s’assure du bon déroulement des travaux, coordonne et vérifie la qualité du travail réalisé par les ouvriers et leur respect des consignes de sécurité, tout en les conseillant selon les avancées et les difficultés rencontrées. C’est de cette manière qu’il assure le respect du planning déterminé à l’avance, en plus des réunions courantes avec les autres intervenants du chantier tels que le conducteur de travaux et le maître d’œuvre.

Ainsi, le chef de chantier doit être une personne vigilante et soucieuse du détail. Il lui revient, d’ailleurs, la tâche de s’assurer de la remise en état des lieux après travaux.

  • Être polyvalent

Pour être chef de chantier sur le long terme, il est essentiel d’aimer la mobilité, le mouvement, le travail à l’extérieur, et avoir le sens des responsabilités. De la vérification des bons de commande et des factures, des coûts préétablis au sein des contrats, à la coordination du travail des ouvriers et à la participation récurrente aux réunions avec les différents acteurs du chantier, le chef de chantier est multi-casquettes.

  • Avoir un bon relationnel

Pour diriger une équipe, le sens du relationnel est une qualité fondamentale. Le chef de chantier doit collaborer au quotidien avec des groupes et des collègues aux profils très divers. Pour réussir à ce poste, une communication claire et transparente est indispensable pour faire avancer le chantier sans accroc.

Lecture recommandée : Décomplexifier vos projets de construction grâce à PlanRadar

  • Savoir optimiser son suivi de chantier

Pour assurer un travail de qualité et le réaliser dans les temps impartis, le chef de chantier peut compter sur des solutions digitales de suivi de chantier. Avec d’innombrables acteurs et intervenants présents sur les projets de BTP, la moindre erreur peut causer une réelle perte de temps et d’argent, dommageable pour l’ensemble du projet. Les outils digitaux représentent un support précieux pour la gestion des tâches, le déroulement sans embûches du travail de chacun, car ils clarifient la communication entre les participants aux projets. Au fur et à mesure du déroulement et des modifications apportées aux projets, tous les intervenants sont informés en temps réel grâce à des rapports clairs, lisibles et actualisés. Le logiciel PlanRadar a été conçu pour améliorer l’efficacité des projets, et faire gagner un temps précieux à ces utilisateurs : plus de 7 heures par semaine. Avec PlanRadar, le chef de chantier évite malentendus et erreurs grâce à une description complète des tâches à accomplir : depuis l’application, il peut attribuer des tâches au bon responsable, localiser l’intervention précisément sur le plan, ajouter des photos, des vidéos, des notes vocales afin de garantir une communication la plus claire possible.

Journal numérique de chantier

Un outil clé pour l'amélioration de vos projets de construction et d'immobilier

Devenir chef de chantier : quelles voies possibles ?

Plusieurs chemins sont à votre portée pour devenir chef de chantier, tout dépend de votre profil.

Niveau BAC

Après le collège, 2 baccalauréats professionnels spécialisés dans les métiers du bâtiment peuvent mener à la fonction de chef de chantier : le Bac Pro Travaux Publics et le Bac Pro Technicien d’études du bâtiment. Chacun de ces diplômes durent trois ans et commencent par une classe de seconde professionnelle « métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment ».

Un autre diplôme est accessible aux jeunes qui possèdent un CAP ainsi qu’aux jeunes de 16 à 25 ans révolus sortant du système éducatif ne possédant pas de diplôme ou uniquement le diplôme national du brevet. Ce diplôme porte l’intitulé « Titre professionnel chef de chantier travaux publics routes et canalisation ».

À savoir : une fois diplômé, il faudra vous former sur le terrain en occupant le poste de chef d’équipe pendant quelques années avant d’accéder au poste de chef de chantier.

Niveau BAC +2 ou BAC +3

À l’issue du bac, il est possible de mener des études supérieures afin d’acquérir d’autres compétences et élargir ses opportunités professionnelles : comme obtenir un poste d’assistant conducteur de travaux, de topographe pour un géomètre ou encore d’assistant d’ingénieur.


À savoir : les détenteurs d’un BTS ou d’un DUT accéderont plus facilement au poste de chef de chantier.

A partir du Bac Pro, ou d’un Bac Technologique et général, de nombreux diplômes sont accessibles en Bac+2 (soient 2 ans d’études). À vous de choisir la formation qui vous convient le mieux, selon la disponibilité dans la zone géographique qui vous intéresse, la proposition d’une alternance, et le contenu de la formation…

  • Le BTS Bâtiment 

Les élèves admis dans cette formation détiennent en majorité un bac STI2D ou un Bac Pro du domaine. Les diplômés du Bac général peuvent être acceptés dans ce BTS en fonction de leur dossier, du nombre de places disponibles ainsi que des tests et/ou de l’entretien s’il y a lieu.

  • Le BTS Travaux Publics

Ce BTS est ouvert de préférence aux titulaires d’un Bac techno STI2D ainsi qu’aux titulaires du Bac Pro Travaux Publics ou du Bac Pro Technicien d’études du bâtiment. En fonction de l’établissement, vous pourrez réaliser ce BTS en apprentissage ou en formation initiale, complétée par 8 semaines de stage en entreprise.

  • Le BTS Étude et réalisation d’agencement

Il est préférable que vous disposiez d’un bac STI2D ou d’un Bac général scientifique, voire STMG et STD2A, pour être accepté à suivre cette formation.

  • Le BTS management économique de la construction

Tout titulaire d’un Baccalauréat peut proposer sa candidature à ce BTS, même si l’admission des élèves d’un Bac pro du domaine ou d’un Bac STI2D est préférée.

Pour les plus persévérants, atteindre le Bac+3 est possible en réalisant une année d’études à la suite d’une de ces formations : Licence pro métiers du BTP : bâtiment et construction ; Licence pro métiers du BTP : génie civil et construction.

Les avantages de l’alternance

Au-delà des études théoriques, il est nécessaire d’avoir de l’expérience professionnelle. En effet, si les connaissances sont fondamentales, le terrain est l’endroit où vous mettrez la théorie à l’épreuve du réel et où vous développerez vos compétences. C’est pourquoi une formation en alternance est une solution recommandée pour devenir chef de chantier. De plus, elle offre une rémunération financière qui n’est pas négligeable !

Attention, l’apprentissage est réservé aux jeunes entre 16 et 29 ans révolus.

Quel salaire pour une alternance ? Les barèmes de rémunération prennent en compte l’âge de l’individu : c’est la convention collective des ouvriers du bâtiment qui les régulent. Ainsi, le salaire minimum mensuel brut d’un apprenti du BTP est fixé comme suit :

  • Moins de 18 ans : 40% du SMIC soit 658,23 € (calculé sur le montant du SMIC valable au 1er mai 2022) ;
  • De 18 à 20 ans : 50% du SMIC soit 822,79 € ;
  • Entre 16 et 20 ans : pour chaque année d’apprentissage, le salaire augmente de 10% ;
  • Entre 21 et 25 ans : 55% du SMIC soit 905,07€. Ce salaire augmentera de 10% dès la deuxième année d’apprentissage, puis de 15% lors de la troisième année.
  • 26 ans et plus : 100% du SMIC dès la première année, soit 1 645,58 €.

Devenir chef de chantier sans diplôme

Sans diplôme, il est tout de même possible de devenir chef de chantier : c’est l’expérience professionnelle qui sera valorisée dans ce cas.

Pour cela, il faut passer une VAE c’est-à-dire une Validation des Acquis par l’Expérience. Cette procédure permet d’attester les compétences et les savoirs directement acquis sur le terrain pendant votre parcours professionnel.

Une fois votre VAE acquise, il faudra exercer au moins trois années un poste dans le domaine du bâtiment ou des travaux publics avant de pouvoir devenir chef de chantier.

Pour réaliser une VAE, prenez contact avec un DAVA c’est-à-dire un Dispositif Académique de Validation des Acquis en vous rendant sur le site francevae.fr et en indiquant le numéro de votre département ou celui de votre lieu de travail. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires à la constitution d’un dossier.


À savoir : la VAE est payante. Votre Compte Personnel de Formation peut être utilisé pour la financer. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’aides.

Salaire chef de chantier

Un chef de chantier débutant gagne en moyenne 1600€ nets par mois. Avec plusieurs années d’expérience, ce salaire augmente : un chef de chantier touchera alors autour de 2200€ nets mensuels.

Perspectives d’évolution de carrière

Après plusieurs années d’expérience, le chef de chantier peut évoluer vers de nouvelles fonctions comme celles de conducteur de travaux ou devenir cadre technico-commercial au sein d’une grande structure. En devenant responsable de chantiers plus grands et plus complexes, il peut aussi être promu chef de chantier principal. En fin de carrière, il pourra également postuler au poste de directeur de travaux.

Devenir chef de chantier peut donc mener à une carrière riche avec de très nombreuses possibilités d’évolutions.