Fortes densités, bruit, stress, manque d’espaces verts, il est parfois difficile de se sentir zen dans nos grandes villes. C’est sans doute pour cela que le design biophilique est aujourd’hui si tendance chez les architectes. Mais qu’est-ce qui se cache donc derrière ce concept ?

Dans cet article, apprenez en plus sur le design biophilique et découvrez les dernières tendances.
A glass office building with a strip of plants built into the exterior wall.

Qu’est-ce que le design biophilique ?

La « biophilie » – du grec « bio », la vie, et « phile », qui aime – peut se traduire littéralement comme le fait d’aimer le vivant. Ainsi, le design biophilique désigne le mouvement consistant à intégrer la nature, de manière directe et/ou indirecte, dans la conception de bâtiments. Son but ? donner aux occupants la sensation d’être plus connectés à leur environnement naturel.

Si le concept de « biophilie » a été théorisé pour la première fois dans les années 1980 par le biologiste Edward Wilson, on retrouve depuis des millénaires des exemples de design biophilique dans le monde : parmi les plus les célèbres, citons les Jardins suspendus de Babylone ou l’Alhambra de Grenade.

Les avantages du design biophilique

En créant des espaces de vie ou de travail plus sains, le design biophilique cherche à améliorer le confort et le bien-être des occupants. Ainsi, de nombreux avantages lui sont associés :

  • Augmentation de la productivité: de nombreuses études ont prouvé que les personnes travaillant dans un environnement proche de la nature sont plus productives, se concentrent mieux et étudient davantage. L’amélioration de la créativité fait également partie des bénéfices observés.
  • Réduction du stress : depuis très longtemps, on associe le fait d’être entouré de verdure et de plantes à la relaxation. Plusieurs études scientifiques valident aujourd’hui cette hypothèse.
  • Une meilleure santé : vivre en proximité avec la nature a des vertus curatives et permet de se remettre plus rapidement de maladies ou de blessures.
  • Un pas positif pour l’environnement : planter arbres et arbustes favorise la biodiversité, réduit la présence de carbone dans l’atmosphère, et joue un rôle précieux dans la résilience climatique en ralentissant par exemple les flux d’eaux pluviale.
  • Amélioration de la qualité de l’air : la présence de plantes en intérieur contribue à assainir l’air en éliminant les polluants.

Journal numérique de chantier

Un outil clé pour l'amélioration de vos projets de construction et d'immobilier

Voici quelques-unes des dernières tendances adoptées par les designers et architectes pour concevoir des espaces biophiles.

Les murs végétaux, une oasis en pleine ville

Les murs végétaux sont un excellent moyen pour développer ce sentiment de connexion avec la nature. En outre, ils requièrent peu d’espace au sol et créent une véritable oasis de fraîcheur.

Pour une entreprise, adopter des murs végétaux peut être une belle façon d’exprimer ses valeurs au sujet du respect de l’environnement, et d’afficher son statut d’entreprise ou structure publique verte. Par ailleurs, ils apportent une touche esthétique souvent appréciée par les collaborateurs et les clients.
Une grande salle, dont un mur intérieur est couvert de lierre et d'autres plantes.

Les matériaux naturels ont le vent en poupe

Le design biophilique favorise l’utilisation de matériaux naturels et de préférence issus d’une production locale et typique de la région, dans une démarche éco-responsable.

Selon les régions, ce peut être du bois issu de filières de production durable, de la laine, du liège, du bambou, du rotin, du cuir ou encore de la pierre. Ces matières brutes créent une atmosphère apaisante, en harmonie avec l’environnement naturel.

En termes d’aménagement intérieur, les textiles suivent également cette tendance. Ainsi, on préfère les matières naturelles aux fibres synthétiques, par exemple le coton au polyester, et le lin à l’acrylique. Pour une pièce résolument nature, ces matériaux se retrouveront notamment dans l’ameublement – les fauteuils, les plans de travail, les objets de décoration, les sols, et plus encore.

Lecture recommandée : Les matériaux biosourcés dans la construction : pourquoi les utiliser ?

La peinture verte, un must pour un intérieur design et nature

Le design biophilique intègre des teintes et nuances terreuses comme le vert. Pour une déco design et nature, vous pouvez adopter le vert sapin ou vert forêt, de même que le vert chasseur qui est très tendance dans la cuisine et la salle de bain.

Pour un style rappelant la déco scandinave, notez que le gris et le vert clair s’associent très bien pour offrir une ambiance calme et reposante.

L’éclairage naturel, un incontournable dans le design biophilique

Prévoir des ouvertures sur de la verdure ou des éléments naturels est essentiel pour réussir un design biophilique. En augmentant la surface des fenêtres et en optimisant leur orientation, les designers maximisent la quantité de lumière naturelle d’une pièce.

De nombreuses astuces permettent d’abolir la barrière entre l’intérieur et l’extérieur, et de connecter le dedans et le dehors : ainsi les architectes peuvent recourir à l’installation de portes coulissantes, de lucarnes et quand c’est possible de balcons.

Pour faire circuler la lumière à l’intérieur du bâtiment, les verrières sont parfaites pour délimiter des espaces comme le coin nuit ou le coin bureau tout en laissant filtrer la lumière.

Lorsque l’on souhaite éclairer une pièce sombre, le miroir constitue également une solution simple et abordable. Il suffit de le placer face ou à proximité d’une fenêtre pour refléter la lumière naturelle et agrandir visuellement l’espace.

Rappelons d’ailleurs que depuis les années 1980, l’éclairage des lieux de travail est réglementé de manière précise afin de favoriser de bonnes conditions d’exercice et prévenir les risques d’accident du travail. Raison de plus pour ne pas négliger cet aspect dans la conception de bâtiments.

Femme asiatique vaporisant les feuilles d'une grande plante d'intérieur, derrière elle il y a beaucoup d'autres plantes dans une maison qui a un design intérieur biophilique.

Les plantes, le secret pour des espaces frais et reposants

Les plantes occupent une place de choix dans le design biophilique, puisqu’elles cumulent les effets dépolluants et humidifient l’air.

On peut notamment citer :

  • Le spathiphyllum. Active dans la dépollution de l’air et qui fleurit tout au long de l’année.
  • Le schefflera. Plante décorative aux qualités purificatrices.
  • La fougère de Boston. Absorbe très bien le xylène des peintures et le formaldéhyde des matériaux de construction.
  • Le Chlorophytum comosum. Très jolie, elle donne beaucoup de verdure à toute pièce d’intérieur et peut être plantée dans tout type de pot.

Le biomorphisme, imiter les motifs aléatoires de la nature

Le biomorphisme est l’art de modéliser des objets ou reproduire des motifs et des formes qui font penser à la nature et aux organismes vivants.

Du côté de l’architecture d’intérieur, on retrouve cette tendance dans la conception de papiers peints, de meubles et objets déco minimalistes, modernes et organiques. Leurs conceptions sont en général inspirées par les arbres et les plantes, les escargots, les baleines, les insectes, etc.

En architecture, ce sont les façades ou la structure entière du bâtiment qui peuvent imiter la nature. Un terminal de l’aéroport international de New-York, le TWA Flight Center, a ainsi été conçu par Eero Saarinen pour reproduire la forme d’une aile d’oiseau. Pour parvenir à créer ces conceptions futuristes, la technique de l’impression 3D est aujourd’hui une solution en plein essor dans le bâtiment.

5 exemples de bâtiments biophiles

Voici quelques exemples célèbres de bâtiments à travers le monde qui illustrent à merveille les principes du design biophilique.

1.      Apple Park, en Californie, États-Unis

Le Design biophilique se confond avec la nature - le parc Appel est un large cercle entouré d'un parc, et donne aux bureaux une vue sur la verdure environnante.
Livré en avril 2017, le nouveau campus d’Apple est souvent cité comme l’un des principaux exemples de design biophilique. Sa structure circulaire reprend en effet les courbes naturelles que l’on trouve dans la nature pour faire entrer la lumière dans les bureaux sous tous les angles. Un bois de 9 000 arbres entoure également le campus.

2.      Bosco Verticale, à Milan, Italie

Immeubles avec arbres et plantes au balcon.
Les Bosco Verticale, « forêts verticales », sont deux tours résidentielles de Milan, dont les murs et les balcons sont recouverts de milliers d’arbustes et de buissons. Des systèmes de récupération des eaux de pluie ont été spécialement conçus pour irriguer cet ensemble de verdure.

3.       Rolls Royce, Chichester, Angleterre

Le siège du fabricant de moteurs Rolls Royce, dans le sud de l’Angleterre, est doté de l’un des plus grands toits verts du monde, avec des milliers de mètres carrés couverts d’espèces végétales locales. Au-delà de son caractère esthétique, ce toit végétal permet également d’isoler le bâtiment et de contrôler l’écoulement des eaux de pluie.

4.       The Spheres, Seattle, États-Unis

The exterior of The Spheres, Seattle, at night, glass in honeycomb structured panels that reveals plantlife inside.
Ces impressionnantes sphères, situées dans les bureaux du géant du commerce en ligne, Amazon à Seattle, sont un exemple fantastique de design biophilique. Les trois serres transparentes foisonnent d’une variété étourdissante de plantes, et en font un lieu de travail unique pour les collaborateurs d’Amazon.

5.       La ville-état de Singapour

Les structures arbres des Jardins de la Baie de Singapour se détachent sur un ciel bleu
La ville-État de Singapour est sans doute la première « ville biophile » du monde. Les autorités ont déployé des efforts considérables pour intégrer des plantes, de l’eau et des animaux sauvages dans les bâtiments, les parcs, les paysages de rue et les bureaux gouvernementaux.

5 exemples de design d’intérieur biophile

Biophilic interior design: a living room with windowsill covered in houseplants and hanging plants with vines coming down from the ceiling.
À bien des égards, l’architecture d’intérieur et la décoration biophile ont toujours existé – nous décorons nos intérieurs avec des plantes depuis aussi longtemps que nous vivons dans des maisons. Cela dit, les cinq exemples suivants de design d’intérieur ont vraiment porté ce concept à un autre niveau.

1.    Second Home, Lisbonne, Portugal

Cet espace de coworking situé dans la capitale portugaise est l’un des exemples les plus passionnants de décoration intérieure biophile. Le bureau de Second Home est rempli de milliers de plantes d’intérieur, ce qui en fait un lieu de travail vraiment unique.

2.    Centre de fitness Karolinska, Stockholm, Suède

Ce centre de fitness en intérieur présente de nombreuses caractéristiques de l’aménagement biophilique, notamment des images de la nature, de la vie végétale et des matériaux naturels dans la salle de sport.

3.    Pavillon de café 1FA, Londres, Royaume-Uni

Ce café est doté d’un toit végétal intérieur. Conçu en matériaux naturels, il reprend les principes du biomorphisme avec de nombreux motifs imitant ceux que l’on trouve dans la nature.

4.    Conservatoire bancaire de la Citibank, Singapour

Ce bureau de la Citibank à Singapour réunit véritablement l’intérieur et l’extérieur. L’aménagement intérieur biophile entoure d’espèces végétales locales les salles de réunion, les espaces événementiels.

5.    Living Grid House, Singapour

La Living Grid House est une illustration incroyable de design de maison biophile. Avec ses lucarnes laissant entrer la lumière, ses murs végétaux et l’utilisation intensive de plantes d’intérieur, elle constitue également un superbe exemple de conception de maison biophile réfléchie.

Conclusion

D’autant plus marqué après une longue période de pandémie, l’intérêt pour des espaces positifs, intégrant à la fois l’humain et la nature, ne cesse de grandir. Ces environnements sont conçus pour favoriser le travail, l’épanouissement et un cadre de vie plus sain.

Pour un design biophilique réussi, tous les sens doivent être stimulés à travers les éléments visuels, auditifs et olfactifs, sans oublier les textures et la lumière naturelle.

Étant donné les nombreux principes du design biophilique, il est essentiel d’avoir une vue d’ensemble sur la conception afin de favoriser le bien-être général des utilisateurs.

Une bonne astuce consiste à utiliser un outil comme le logiciel PlanRadar pour numériser vos projets de construction. Ce dernier favorise la collaboration efficace entre vos équipes, ainsi qu’une communication intelligente nécessaire à la réussite des projets.